Les voitures radiocommandées

Publié le

Faire bouger quelque chose à distance est l’un des fantasmes de l’être humain. Pendant l’enfance, on aimait bien jouer avec des voitures à modèle réduit en métal ou en plastique ou en bois par l’intermédiaire d’un contact ou d’une pente. Mais maintenant, les voitures radiocommandées existent. Proportionnellement à leur taille, la performance de ces voitures télécommandées est aussi très étonnante ou même extraordinaire.

Vu son nom voiture radiocommandée, on peut rester à distance de la petite voiture, mais on peut la déplacer c'est-à-dire faire avancer ou reculer et tourner comme la capacité d’une vraie voiture.

On peut monter les pentes à une forte allure et finir sur le sommet ou rouler sur les terrains accidentés ou sur les herbes ou même sauter des obstacles avec les modèles tout terrain.

Pour les enfants avoir une voiture radiocommandée est comme avoir un jouet en or. Cela ne reste pas là, parce qu’en devenant adulte, on veut toujours jouets avec la voiture radiocommandée, mais avec une performance encore mieux.

Il y a maintenant les adultes qui jouent avec les voitures radiocommandées thermiques. La différence avec les anciennes voitures à modèle réduit est que les nouvelles sont munies d’un moteur qui peut atteindre et surpasser les 80km/h.

Les voitures thermiques radiocommandées sont très différentes par rapport aux voitures électriques radiocommandées. Elles peuvent avoir une vitesse très importante. Et le prix de certains modèles de compétition peut atteindre et être supérieur à 1000€.

Le plus étonnant c’est la conduite qui ne se diffère pas beaucoup de la conduite réelle. On peut avoir un modèle à un autre en changeant juste la carrosserie.

On peut acheter des accessoires de kit pour pouvoir participer à plusieurs disciplines, la sensation du drift japonais est maintenant à la porter de vos mains.

voiture thermique 206 WRC chromes 1/10 avio racing serie tunningvoiture thermique Voiture Thermique VOLVO S40

Publié dans Jouets & cadeaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article